Carlcom, l'agence des fées | Développer la présence digitale de votre entreprise sur les réseaux sociaux
1921
post-template-default,single,single-post,postid-1921,single-format-standard,do-etfw,mkd-core-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,burst-ver-1.4.1, vertical_menu_with_scroll,smooth_scroll,blog_installed,wpb-js-composer js-comp-ver-6.0.5,vc_responsive

Pourquoi développer aujourd’hui la présence digitale de votre entreprise ? Être présent sur les réseaux sociaux en 2016, c’est maîtriser son e-réputation : 7 consommateurs sur 10 font confiance aux avis trouvés sur Internet*, autant qu’aux recommandations faites par leur entourage. Cela signifie qu’il appartient à chaque société de développer sa « vitrine virtuelle », d’autant plus importante lorsque les produits sont en vente libre et peuvent être acquis en quelques clics.

Par ailleurs, 66 % des consommateurs déclarent avoir été influencés par les réseaux sociaux dans leur décision d’achat*. Il est donc important d’optimiser les supports de communication utilisés, et de créer des Pages sur les réseaux sociaux principaux (Facebook, Twitter, Instagram…). Ils viendront faire écho à la prise de parole corporate de votre entreprise sur des réseaux sociaux étiquetés plus “professionnels” comme LinkedIn ou Viadeo.

Être présent sur les réseaux sociaux en 2016, c'est maîtriser son e-réputation

Pour optimiser ses actions sur Internet et les réseaux sociaux, il est indispensable de travailler une stratégie précise en fonction des objectifs fixés et des publics cibles. Vous pensez connaître votre public cible ? Il vous faudra alors penser un planning éditorial sur plusieurs semaines, dont le ton tant graphique qu’éditorial sera adapté. La réaction de vos fans et followers pourra être jaugée en fonction du nombre de réactions que les publications prévues susciteront (mentions “J’aime”, partages (ou retweets), commentaires…).

 

Les réseaux sociaux agissent comme une caisse de résonance. Au-delà de la simple vitrine virtuelle, ils permettent de connaître plus précisément les publics consommateurs ou amateurs. Les outils d’analyse statistiques Facebook et Twitter vous permettront par exemple de connaître la répartition de votre fanbase par âge, sexe, préférences de navigation, langues parlées, pays et ville de résidence… et d’ajuster votre stratégie digitale en fonction.

 

Enfin, si la communication social media d’un Groupe ou d’une entreprise est aujourd’hui indispensable, cela n’améliorera pas nécessairement votre chiffre d’affaire, et la logique “étape 1/ séduire ; étape 2/ convertir” ne s’applique pas toujours. Les fans ne deviennent pas systématiquement consommateurs ! Certains sont déjà consommateurs et souhaitent suivre l’actualité de la marque / entreprise. D’autres (majoritaires) suivront l’actualité proposée pour son ton, ses conseils, sa dynamique de communication, ses offres promotionnelles… Et si une marque installée suscitera un engouement à la fois spontané et pérenne, une nouvelle marque mettra plus de temps à se démarquer et à convaincre. Être présent sur les réseaux sociaux revient en 2016 à ouvrir sur le monde un nouvel espace de représentation pour lequel les logiques classiques de retour sur investissement (ou ROI) ne s’appliquent pas. Pour mesurer l’efficacité, la performance et la rentabilité des actions menées sur les réseaux sociaux, il sera préférable de tenir compte des critères suivants :

 

Visibilité : nombre d’impressions, vues, RT / profil démographique
Acquisition : quantité / coût / conversions
Recommandation : nombre de partages / taux de viralité
Engagement : pages vues par visite / durée de la visite / nombre de “J’aime”, votes, commentaires, RT / taux d’engagement
Tonalité : mentions positives / neutres / négatives

Alors, convaincus ?

 

*Source : http://infographicjournal.com/local-business-advertising-over-the-internet/

Avatar
Caroline POINSAUT
No Comments

Leave a Comment